Tous les articles par Patricia Beaudoin

Découvrez Ogunquit dans le Maine


MAINE

Que ce soit pour un long weekend ou pour quelques jours seulement, le Maine est parfait pour un séjour de détente à la plage. On y va pour la tranquillité, les plages de sable et l’eau salé. La chaleur, le soleil et surtout les incontournables lobster rolls.

L’endroit le plus populaire est sans contredit Old Orchard beach. Mais si vous désirez une place un peu moins prisé par les québécois, je vous suggère Ogunguit qui est à mon avis, plus tranquille et idéal pour de petites vacances entre ami ou en couple.


OGUNGUIT

Situé à plus ou moins 4h30 de Sherbrooke

Petite ville dans le Maine 

À Ogunguit vous ne trouverez pas d’arcade ou de marchand de planche de surf. Beaucoup plus calme, vous trouverez de belles petites boutiques, de charmantes petites maisons, des marchands de glaces et des restaurants à profusions.  J’y suis allée pour la première fois le temps d’un weekend avec ma sœur et ce fût un vrai coup de cœur. Sans être une experte des séjours dans le Maine,  le temps d’un article j’ai envie de vous faire découvrir ce petit coin de paradis.


Comment vous rendre aux différentes plages ?

Trolley: Juste à côté d’Ogunquit ce trouve la ville voisine Wells. C’est à cet endroit que nous avons logé et profité de notre première journée. Pour vous rendre aux différentes plages des villes voisines, des trolleys font le trajet tout les jours jusqu’à 22h. Vous pouvez donc à partir de Wells vous rendre à Ogunquit très facilement. Le trolley fait quelques arrêts dans différents campings, permettant ainsi de vous y rendre sans y aller en voiture. Des cartes détaillants les trajets sont mis à votre disposition et les arrêts son bien mis en évidence, à l’aide d’affiche.

Vous rendre à : Wells 1$ usd  – Ogunguit 2$ usd 
Il n’y a aucun transfert, vous devez donc payer à chaque fois que vous montez dans le trolley.

Stationnement: Les plages offrent des stationnements, mais vous devez arrivez très tôt afin d’avoir une place et débourser entre 25 et 30$ usd. La deuxième journée nous avons trouvé un stationnement à seulement 5$ et à 10 min de la plage.

Astuce: Déposer la personne qui vous accompagne directement à la plage et aller stationner la voiture puis, faite le retour à la marche. Ainsi, vous n’aurez pas à marcher avec la glacière, chaises et les sacs. À la fin de la journée, inversez les rôles et retourner chercher la personne.

lrm_export_730379484404175_20190827_2009054911226639233052491652.jpeg


Ou dormir sans s’appauvrir ?

Les hôtels en bord de mer sont plutôt dispendieux. Si vous cherchez une alternative plus abordable, je vous propose le camping. C’est ce que nous avons fait et ce fût très plaisant. Situé à Well, le camping dispose d’un air de jeu pour enfant, une belle grande piscine, de beaux terrains entourés d’arbres et un arrêt pour le trolley à l’entrée.

49$ usd par nuit  – 0.50$ pour une douche – 5$ usd pour le bois – aucun atm sur le site

lrm_export_35571293949778_20190902_1013551009024550470890184473.jpeg
OCEAN VIEW, COTTAGES CAMPING 84 Harbor Rd, Wells ME

 


Quoi y faire ?

  1. Finir votre journée a Kennebunkport

Apres une belle journée a la plage, finissez votre soirée dans la petite ville de Kennebunkport. Marchez dans les rues et arrêtez vous dans les petites boutiques pour y dénicher de jolis souvenirs ou comme nous partir à la conquête du plus beau sweater. Les petites boutiques locales offrent de très beaux produits et pour tout les goûts. J’ai eu un coup de cœur tout spéciale pour Daytrip Society, croyez-moi vous allez vouloir tout acheter.

Daytrip Society, 4 Dock Square, Kennebunkport

Le couché de soleil sur le bord de l’eau est magnifique et la vue sur le port l’est tout autant.

Arrêtez-vous manger sur une terrasse et profitez de la vue. Le Federal Jack’s est l’endroit parfait. Mangez ou prenez un verre et relaxez.


Le lobster rolls en tout honnêteté n’est pas le meilleur. Par contre l’entrée de crevette thaï était succulente et j’en aurais pris toute une assiette.


Federal Jack’s, Microbrawery 8 Western Ave, Kennebunk, ME 

lrm_export_653161871061271_20190824_1922307269036241687112431574.jpeg

2. Passer la journée à la plage d’Ogunguit

La plage d’Ogunguit est très belle. Le sable chaud et propre n’était pas jonché d’algues, ce que nous avons apprécié. Avant de vous aventurer dans l’eau, n’oubliez pas de regarder les indications de baignades. Quand nous y sommes allés elle était tellement agité que la baignade était interdite.


Sachez que le bord de mer s’étend sur plusieurs kilomètres et qu’il y a donc plusieurs accès à la plage.


Pour un peu plus de tranquillité, dirigez-vous vers les dunes de sable juste avant la plage. Le vent y est très faible contrairement sur le bord de la mer, il y a moins de personne et la vue est tout  autant jolie.


lrm_export_730314864941685_20190827_2008008713873957410091333782.jpeg

Avez-vous déjà visité le Maine ? Si oui, comment avez-vous trouvé votre expérience ? 

Petit guide pour voyager hors saison

En 3 ans j’ai pu visiter une quinzaine de pays sur le continent Européens et ce à tout moment de l’année. J’ignore vos habitudes côté voyage, mais moi personnellement je déteste voyager et être entourée d’une masse de touriste. Il n’y a rien de pire que de crouler de chaleur sur un soleil de plomb tout en faisant la file pour voir LA place dont tout le monde parle. Je déteste attendre des heures parce qu’il y à trop de gens. Je déteste payer d’avantage parce que je suis en période estival ou être incapable de voir la fontaine de Trévis parce qu’il y a des milliers de gens qui l’entoure.


Vous pouvez éviter tous ça, si comme moi vous choisissez avec beaucoup de minutie vos semaines de vacances.


Chaque pays est différent et aujourd’hui je vous montrerais comment vous pouvez voyager et économiser en voyageant hors saison.


lrm_export_73995241989748_20190713_1942069616920773166126465317.jpeg
Barcelone

Étape 1: Définir vos envies

Avant tout, vous devez définir ce que vous avez envie de faire et de voir. Chaque pays, chaque ville possède quelque chose d’unique et vous pourrez choisir votre destination en fonction de vos choix et envie.


Si vous voulez faire du ski dans les alpes, évidement vous n’irez pas en juillet.


Vous désirez voir la neige dans les alpes ? Les jardins en fleurs du château de Versaille? Les vignobles du Portugal? Les aurores boréales ? Il y a un temps pour cela. Choisissez vos activités et ce dont vous rêver et ensuite vous pourrez établir à qu’elle période de l’année y aller.

Quand je suis allé au Portugal en Octobre, j’étais quelques semaines trop tard pour les vignobles, leur grande période ce trouve en Septembre. Personnellement ce n’étais pas quelques chose qui me dérangeait et c’étais tout de même très jolie. Mais si votre but est d’y aller spécialement pour cela, vous devez faire la planification dans la bonne période de l’année. Ce qui signifie que oui vous paierez un peu plus.

lrm_export_294195598946254_20190810_2232442895676195043255389827.jpeg
Fontaine de Trevi, Rome

Étapes 2: La recherche

Faites des recherches via internet. Consultez les sites de météo afin de voir le taux de pluie vs ensoleillement. Certaine place comme l’Australie on leur saison inversé des nôtres, soyez également prudent avec les saisons des pluies ou typhon en Asie. Lisez les blogs, posez des questions sur des forums ou groupe Facebook. Il suffit de taper des mots clés dans la barre de recherche google et vous trouverez facilement des milliers d’infos. Y aura t-il un festival, congé férié ou fête importante lors de votre séjour? Ces facteurs peuvent avoir un grand impact sur votre séjour et influencer l’achalandage ainsi que le coût de votre séjour. Si vous prévoyez aller à Munich pendant l’Ocktoberfest, prévoyez un gros budget. À noël presque tout est fermé. Informez-vous avant de partir.

img_20190804_223348_5002388764304478085352.jpg
Sintra, Portugal

Pourquoi voyager hors saison? Si votre destination et votre emploi du temps vous le permet, privilégiez des vacances hors saison. Il y a une panoplie d’avantage qui y sont relié et je vous promet que vous n’allez pas le regretter. En voici quelques raisons.

  • L’argent

La plus part des gens l’ignore ou préfère l’ignorer, mais en période haute les coûts augmentent considérablement. Un peu comme au Québec, pendant les vacances de la construction ou l’essence augmente. Les prix sont définit par l’offre et la demande, plus elle est grande plus elle sera cher.


Anecdote: quand j’habitais en Italie, moi et mes amies avions l’habitude d’aller prendre le thé dans une petit café bistro. Le prix était toujours le même. Puis, un matin du mois d’Avril il y avait 2 euro d’ajouter à nos factures. La raison? La saison touristique venait de commencer et désormais, si vous vouliez vous asseoir sur la terrasse il y avait un coût supplémentaire.


Dans le sud de l’Italie ou en Grèce par exemple, pendant l’été pour avoir les meilleurs hôtels vous devez réserver des mois d’avance. Même en réservant avant, l’été tout est automatiquement plus cher. Les établissements savent qu’il s’agit d’une période très achalandé et savent parfaitement en profiter. Même les endroits de dernier recourt seront hors de prix.

Pareil pour les billets d’avions. Aviez-vous remarqué que pendant la période des fêtes les vols sont hors de prix? Ou en février, le mois le plus froid au Québec, les tous inclus sont parfois de 1 à 2 fois plus cher que quelques mois auparavant?

paris hiver

2. L’achalandage

Ce point est mon préféré. Je déteste profondément voyager et devoir constamment faire la queue, attendre ou pousser des gens pour voir quelque chose. En voyageant hors saison tout ceci vous seras évité.


Anecdote: Je suis allé à Rome en Novembre. Au Vatican, il n’y avait presque personne et aucune file d’attente. Vous passiez direct au scan et à l’entré. Un ami à moi, y est allé en plein été. Il a du faire la file pendant plus de 4h avant d’entré.


Les groupes organisés se font généralement en été et dieux sait qu’il n’y a rien de pire que de voir des groupes de 40 personnes arrivés tous en même temps… En favorisant des mois moins populaire vous vous évitez ce genre d’inconvénient.


Astuce: Priorisé les visites de lieux habituellement très achalandé tôt le matin. Vous éviterez la file d’attente et la cohue une fois à l’intérieur. C’est ce que j’ai fait pour le Colisée de Rome.  Avant 9h il y avait très peu d’achalandage et une très petite file pour payé l’entré, par contre une fois midi passé il y avait foule partout et il devenait plus difficile de visiter.


3. La température

Personnellement j’ai beaucoup de difficulté avec la chaleur. Je ne supporte pas les grosses températures et encore moins si je dois marcher une journée complète au gros soleil de midi. D’ailleurs, beaucoup de place, dont l’Italie, l’Espagne ou encore le Portugal ferment leurs commerces en après-midi dû aux grosses chaleurs.

En Octobre au Portugal je me suis baigné et la température était encore chaude tout en étant respectable. Rien de suffocant ou de trop chaud, juste parfait. En Janvier au Portugal j’étais en robe et je n’avais pas froid. Londres au printemps n’est pas trop pluvieux et la température très clémente. En France l’été est souvent synonyme de canicule et il devient vite dangereux d’y voyager à cette période (attention au coup de chaleur).


Astuce: J’aime beaucoup utiliser le site web Ou et Quand pour planifier mes voyages. Facile à utiliser, vous sélectionnez vos préférences et hop on vous donnes tout les possibilités de voyages selon la température! Visiter le site


Capture.PNG


Anecdote: Lors d’un séjour en France, j’ai pu discuté brièvement avec un serveur d’un restaurant. Il expliquait qu’il adorait son travail, surtout en période moins couru. Pendant la grosse saison les touristes étais parfois chiant et qu’il devenait plus impatient, surtout vers la fin de l’été. Morale de l’histoire? Vous aurez un meilleur service en voyageant hors saison! Yeah


lrm_export_74147868449100_20190713_1944395882548262989106840215.jpeg
Château de Pena, Sintra – Portugal

L’été en Europe est prolongé beaucoup plus longtemps qu’au Québec. Priorisez les mois de mars à mai puis, septembre et octobre. Entre ceux-ci vous tombez directement dans la fausses aux touristes. Détrompez-vous si vous croyez qu’il fait froid. Il s’agit de température variant entre 20 et 26 degré.


lrm_export_2317448188831795_20190701_0913262385467289311774528220.jpeg
Genova, Italie

Les exceptions

Évidement il y a des exceptions et même moi qui préfère rester loin de la horde de touriste je serais prête à en faire. Si vous désirez faire du traîneaux à chiens, il faudra réserver pendant une période de l’année ou il y a de la neige. Pareil pour les aurores boréales des pays nordiques, ou il y a un moment précis de l’année pour les observer. Mais en général si vous désirez seulement visiter, passer du bon temps, relaxer et que vous vous souciez peu de la période de l’année, je vous dit Go! Réservez en hors saison, vous allez adorer.

lrm_export_294555769873282_20190810_224400320997605220879105320.jpeg
Buckingham palace, Londres

Mes bons coups


Lisbonne en Octobre: J’étais pendant mes 3 semaines en short et petite robe. Je me suis baigné à plusieurs reprises et sans suer à grosse goûte, j’ai eu chaud raisonnablement.


Rome en Novembre: Achalandage peu élevée. Aucune attente ou très peu au Colisée et Vatican.


Barcelone en Janvier: J’étais en robe et avec le soleil le temps était parfait. Le soir une veste faisait l’affaire et j’ai très peu eu froid.


Munich en Octobre: Un temps automnale doux et frais sans être froid. Un petit coupe vent léger et des jeans était parfait.

Mes mauvais coups

Venise en Décembre: Une humidité incroyable ce qui fait qu’une fois le soleil couché, le temps est d’une froideur désagréable.


Malte en Octobre: Très humide. L’air est lourde et chaude. À cette période de l’année il pleut d’avantage. Un maltais m’avais dit que le meilleur temps pour visiter Malte était en septembre. Aucunement humide et pas trop chaud, avant septembre en plein été il fait trop chaud.


Amsterdam en Février: Extrêmement venteux, ce qui rend les visites extérieur désagréables et parfois froid. Un bon manteau est conseillé.

 

Et puis, convaincue de voyager hors saison ?

Quoi faire à Miami? Voici mes incontournables

J’ai découvert Miami en mars dernier. Pendant qu’au Québec c’étais encore les tempêtes de neige et le froid, là-bas le temps était chaud et ensoleillé. En seulement un week end j’ai suffisamment eu le temps de prendre quelques coups de soleil.


Jeune, festive et coloré, Miami est l’endroit parfait pour un court séjour au chaud. Selon moi, je n’y est pas trouvé le coût de la vie trop cher. Bien évidement il faut bien prévoir l’échange d’argent peu avantageux pour nous mais malgré ce détail, j’ai pu bien profiter de Miami sans me ruiner. L’alcool par contre n’est pas si abordable, prévoir donc quelques sous supplémentaire si vous compter faire la fête tout la nuit.

Dans cet article, je vous propose mes activités coup de cœur, afin profiter au maximum de ce que Miami a à vous offrir!


Prévoir une bonne bouteille de lotion solaire lors de votre séjour. Malheureusement j’ai sous estimé la puissance du soleil Floridien et je suis revenu rouge comme un homard.



Miami ce visite très bien a pied, à condition d’aimer marcher. Bien entendue si vous désirez être un peu plus rapide entre vos visites, je conseil les autobus. Pas du tout cher, nous avons payé au moment de monter. Une passe de quelques jours n’aurais pas été avantageux puisque nous avons peu utilisé ce mode de transport. Les chauffeurs ont tous été d’une grande gentillesse et d’un immense aide.

N’hésitez pas a leur poser des questions.


Visiter le Miami Design District


Évidement ceux qui n’aime pas le shopping peuvent passer à la prochaine activité. J’ai beaucoup aimé cette partit de la ville. Bien entendu très luxueuse mais à la fois décontracté, vous y trouverez les plus grandes boutiques de luxes. Je dois être honnête ici, on n’y vas pas spécialement pour le shopping à moins d’être riche, puisque tout y est hors de prix. Par contre, comme le dit si bien le nom, on y va pour le design et les superbes murales.                                           


Nous y avons été en mâtiné et les rues étais désertes. Elles ont commencés a ce remplir seulement après le dîner. Pour les amoureux de photographie, ce coin sera assurément vous plaire.


Prévoir une bonne partit de la journée afin de vraiment apprécier le quartier. Nous avions aussi visiter le Dior café quand nous y sommes allées. Je vous laisse le lien d’un article précédent ou j’y glisse quelques mots ici


Conseil: Il n’y a pas beaucoup d’ombre et peu d’espace ou se reposer. Prévoir donc des souliers confortables et pourquoi pas un chapeau pour vous cacher du soleil? 


Aller à la plage


Un incontournable et un peu aussi pourquoi nous allons à Miami. Contrairement à ce que j’ai déjà vue en Europe, les plages de Miami sont extrêmement propre et bien entretenue. Le sable est propre est vous en aurez à perte de vu. À quelques exceptions, l’eau était également très belle et j’ai rarement vue des algues.


La plage ce trouvait à 2 coins de rue de notre hébergement. Situé dans un coin ou logeait beaucoup d’hôtel et de famille, cette partit était beaucoup plus calme et paisible que South Beach. Si vous désirez plus d’action et d’interaction je vous suggéré de vous dirigez vers cette dernière. Pour ma part j’ai beaucoup apprécié le calme.


Si vous logez dans un des hôtels qui bordent les plages (chanceux!) vous aurez accès aux chaises et parasols privés. Ce qui est un méga plus, parce que je vous assure qu’après  seulement 1 heure au soleil sans parasol, vous sentirez votre peau cuire (haha).


Marcher sur le boardwalk et faire de la ‘trottinette’


Nous avions vue cette activité plutôt cool à notre auberge jeunesse. À la réception vous pourrez les louer au coût de 12$ USD chacune. Beaucoup de plaisir garantit! Avec l’autonomie de la batterie vous pourrez vous promener jusqu’a 2h en continue. Nous avons fait quelques arrêts et ainsi nous avons facilement pu en faire tout l’après-midi.

Une façon vraiment génial et original de parcourir Miami. 


++ Vous trouvez tout le long du board walk plusieurs station ou vous désaltéré.

– – Nous avions envie de quelques choses de rafraîchissant mais malheureusement nous n’avons vu aucun stand de boissons, barres glacés ou crème glacé



Si vous n’êtes pas trop du type trottinette, vous pourrez toujours marcher sur le boardwalk qui s’étend sur plusieurs kilomètres.



Sachez que certaine partit du boardwalk sont strictement interdit aux vélos et trottinette. Par contre les détours y sont très bien indiqués et vous pourrez facilement revenir sur les boardwalk quand vous y serez autorisé. Nous avons eu aucun problème à nous promener dans les rues. Les gens sont courtois et jamais nous nous sommes sentit en danger parmi les voitures.


Visiter South Beach en soirée


South Beach est le coin plus festif de Miami. Vous y trouverez autant de bar que de touriste et surtout pour tout les goûts. Il y a de la musique partout, les gens sont joyeux et festifs. Il y a de belles voitures partout et l’ambiance y est génial.


Profitez un peu de la plage en fin d’après-midi et dégourdissez vous les jambes en visitant ce quartier pas comme les autres!



Pour ma part, j’ai apprécié la diversité qu’on y trouve. Des bars sportif, des clubs, des restaurants plus classiques, ceux à l’ambiance latino et d’autres avec des live show ou dj. Il y en a pour tout les goûts et ce qui es bien c’est que rien ne vous oblige de rester au moment endroit pour tout la soirée. Prenez un verre, allez manger à un autre et finissez avec un dernier verre ou une bon désert sur un autre terrasse.

Malgré l’ambiance très festive, jamais, même très tard le soir je me suis senti en danger. Il y a des gens partout et beaucoup de sécurité. Même seule je m’y serais bien senti. Bien entendu soyez vigilants, mais en général il n’y a rien à craindre.  



Pour voir mon premier article sur Miami c’est ici Miami: mon journal de bord


Avez-vous déjà visité Miami ? Si oui, quel était votre coup de cœur 

 

Visite au Vermont: le Mont Pisgah

 


Au Quebec, nous sommes choyer. Nous avons une multitudes d’endroit ici même ou faire du hiking et encore plus aux alentours. Nous n’avons pas a nous éloigner bien bien loin pour pouvoir profiter des plus belles montagnes. Tout ce dont vous avez besoin est de prendre votre passeport, monter a bord de votre voiture et partir vers votre nouvelle aventure. Aujourd’hui je vous parle du Mont Pisgah, une belle découverte situe dans le Vermont.

S’y rendre


Durée: +/-  2 heures

Très bien situé, le Mont Pisgah ce trouve à 40 min des douanes de Stanstead. A partir de Sherbrooke le trajet est très facile et le tout ce fait en 1h45 ( si vous êtes chanceux à la douane ). Une fois arrivé au Vermont, suivez les indications afin de vous diriger vers le lac Willoughby ou comme moi laissez-vous guider par votre gps. Vous le longerez afin de vous rendre au Mont. D’ailleurs les paysages pendant le trajet son très jolis. Le stationnement ce trouvera à votre gauche, à environ 1km plus loin des plages du lac. Les pistes de randonnées y sont très bien indiqués et expliqués. Si vous désirez faire un arrêt pipi avant d’entamer votre monté, des toilettes publiques ce trouve de l’autre côté de la rue, dans l’autre stationnement.


Un peu avant le stationnement du mont, ce trouve une très belle plage. L’eau a une couleur magnifique et vous étés entouré par la forêt. Le décor a lui seul vaut un arrêt. Profitez-en pour relaxer avant ou après votre monté ou encore pour y faire un pique nique.

La monté


Niveau: Moyen à difficile
Durée: 2h à 2h30 la monté 1h la descente

Armez-vous de bonne chaussure de randonné, de litres d’eaus et soyez prêts pour une longue randonnée. Le Mont Pishag vous feras assurément beaucoup suer (haha) mais croyez-moi la vue en vaut la peine. Le début de la monté ce fait très bien et vous pouvez paisiblement marcher tout en appréciant la beauté de dame nature. Le trajet ce corse à mi-chemin, quand vous devrez monter des pentes abrutes, à la limite escalader à certains endroits. En tout honnêteté, plus la randonnée avance et plus le trajet deviens difficile, j’ai du arrêter à plusieurs reprises afin de reprendre mon souffle. Il n’y a pas de sommet définit, mais quand vous arriverez à la fin, vous aurez cette splendide vue (prochaine photo). Une fois arrivé en haut, continuez sur le chemin ou vous verrez une indication pour poursuivre la randonnée sur le chemin nord. À moins que vous désirez continuer, je vous conseil de prendre la courbe à votre gauche du chemin nord et de poursuivre quelques minutes de marches. Vous y découvrirez une vue panoramique sur la montagne (deux prochaines photos).


Parfois nul besoin d’aller bien loin pour avoir le souffle coupé.

Points positifs et négatifs


+ À moins de 2h de Sherbrooke
+ Vue incroyable et un décor magnifique

Niveau moyen à difficile, déconseillé au débutant
Beaucoup, beaucoup, beaucoup de moustiques. Spécialement les grosses mouches noirs. Ce qui peu rendre à certain moment l’expérience moins plaisante

Astuces


  • Prévoir un bon anti-moustique et beaucoup d’eau 
  • Partit tôt afin de pouvoir en après-midi ce prélasser au bord de l’eau 
  • Emporter si possible un lunch, il n’y pas a de restaurant/épicerie à proximité